Biographie

“Nathalie est un authentique chef d’orchestre. Tant d’amour, d’intensité et une technique impeccable.
Elle nous est indispensable”
Sir Simon Rattle, décembre 2012

Nathalie Stutzmann compte parmi les personnalités musicales les plus marquantes de notre époque : l’une des rares authentiques voix de contralto mais également l’une des grandes révélations de ces dernières années en tant que chef d’orchestre. Son approche à la fois libre et rigoureuse et l’intensité émotionnelle de ses interprétations lui valent l’appréciation du public et des orchestres qu’elle dirige. Nathalie est Chef Principal Invité de l’Orchestre symphonique de la radio-télévision irlandaise et Artiste Associé de l’Orchestre symphonique d’Etat de Sao Paulo.

Ses récents débuts de chef avec l’Orchestre philharmonique de Londres, l’Orchestre de Philadelphie, l’Orchestre philharmonique de Rotterdam, l’Orchestre symphonique national de Washington, l’Orchestre du Konzerthaus de Berlin, l’Orchestre philharmonique royal de Stockholm, l’Orchestre philharmonique royal de Liverpool, l’Orchestre symphonique de Saint-Louis, l’Orchestre Saito Kinen Ozawa, l’Orchestre philharmonique de Bergen et l’Orchestre symphonique de Kristiansand lui ont valu des réinvitations immédiates cette saison et les suivantes. Elle fera prochainement des débuts très attendus à la tête de l’Orchestre symphonique de Houston, de l’Orchestre philharmonique de Radio France et de l’Orchestre national royal d’Écosse.

Suite à son succès unanime avec Tannhaüser de Wagner à l’Opéra de Monte-Carlo en 2017, elle a été invitée à diriger Mefistofele de Boito en ouverture des Chorégies d’Orange en 2018, avec Erwin Schrott dans le rôle principal.

Pour sa première saison avec l’Orchestre symphonique de la radio-télévision irlandaise de Dublin, elle va explorer un vaste répertoire dont les Symphonies n°1, 4, 5 et 9 de Beethoven, la Symphonie n°1 et le Concerto pour violon de Brahms, la Symphonie Classique de Prokofiev, Mort et Transfiguration de Strauss, ainsi que des œuvres de Rachmaninov et Elgar.

En tant que soliste, Nathalie travaille régulièrement avec les plus grands chefs et se produit avec les orchestres les plus prestigieux. Cette saison, elle chantera notamment la Rhapsodie pour contralto de Brahms avec l’Orchestre symphonique d’Etat de Sao Paulo et Marin Alsop, et la Symphonie n°9 de Beethoven avec Iván Fischer et l’Orchestre du Konzerthaus de Berlin.

Particulièrement acclamée pour ses interprétations de Mahler, elle s’est récemment illustrée dans la Symphonie n°2 de Mahler et les Rückert-Lieder avec l’Orchestre symphonique national de Washington / Eschenbach, la Symphonie n°3 de Mahler au Festival de Verbier/ Michael Tilson-Thomas, avec le Philharmonique de Berlin / Sir Simon Rattle, avec l’Orchestre symphonique d’Etat de Sao Paulo / Marin Alsop et Des Knaben Wunderhorn avec l’Orchestre symphonique national du Danemark / Petrenko.

Grande récitaliste, elle s’est produite lors des dernières saisons avec la pianiste suédoise Inger Södergren au Concertgebouw d’Amsterdam, à La Monnaie de Bruxelles, au Stockholm Concert Hall, à l’Opéra de Monte-Carlo, à la Fondation Gulbenkian de Lisbonne ainsi qu’au Japon à l’occasion d’une grande tournée Schubert.

Nathalie consacre la majeure partie de sa saison chantée à son orchestre de chambre Orfeo 55, en résidence à l’Opéra Orchestre National de Montpellier. Depuis sa création en 2009, elle continue à explorer Bach, Vivaldi, Handel et les grands compositeurs baroques, et un nouvel album d’airs italiens, Quella Fiamma, sortira le 27 octobre sous Warner Classics / Erato. L’ensemble donnera ce programme en tournée dans la nouvelle salle de concert parisienne La Seine Musicale, à l’Opéra National de Montpellier, ainsi que dans des festivals en France et en Allemagne.

Musicienne complète, Nathalie a commencé ses études à un très jeune âge en piano, basson, musique de chambre et direction. Pour le chant, elle a reçu l’enseignement de sa mère, Christiane Stutzmann, avant d’étudier à l’école d’art lyrique de l’Opéra de Paris avec Hans Hotter. Nathalie a été formée à la direction d’orchestre par le légendaire professeur finlandais Jorma Panula et a pour mentors Seiji Ozawa et Sir Simon Rattle.

Elle est Officier des Arts et des Lettres, Chevalier de l’Ordre National du Mérite et Officier du Mérite Culturel de Monte-Carlo.

Septembre 2017.

Menu